Menu

 » Aller voir un spectacle de danse, c’est accepter de se laisser porter, c’est accepter de ressentir sans essayer de connaître les intentions du chorégraphe. »

Le Pôle Danse des Ardennes a pour but de former le regard du public, de lui faire découvrir une pratique de la danse autre que sportive, de le faire entrer dans le monde de la création…

Ainsi, tout au long de la saison 2016/2017, nous proposerons au public d’assister à des répétitions, des échanges avec les artistes en résidence, d’avoir les clefs de lecture pour assister à un spectacle, de participer à des stages, d’organiser des sorties … le tout pour rendre le monde de la danse moins impressionnant.

Elargir les publics au-delà des seuls « initiés » et amateurs pour toucher des publics souvent éloignés des lieux de diffusion et des pratiques culturelles, en veillant au maillage du territoire ; proposer un progamme d’éducation chorégraphique et de sensibilisation « jeune public » dès le plus jeune âge ; accompagner les amateurs et des artistes en voie de professionnalisation, tels sont les axes prioritaires du Pôle. En rappelant que les artistes en résidences constituent la ressource pour la conception des actions de médiation et de sensibilisation réalisées sous la forme d’ateliers, notamment…

Un programme de médiation et de sensibilisation adapté à la diversité des publics et des
territoires

Les résidences constituent le vivier permettant au Pôle Danse des Ardennes d’organiser l’offre de médiation, élaborée en étroite relation avec les acteurs locaux, les établissements culturels, les communes et intercommunalités, les acteurs du champ social et éducatif ainsi que le tissu associatif. Cette offre est donc adaptée à la diversité des publics et des territoires et se renouvelle.

Une médiation articulée sur la diffusion et les différents temps fort

Le Pôle organise une itinérance de l’ensemble de ces projets sur le territoire en vue de favoriser la médiation et la démocratisation de l’art chorégraphique. Les résidences et la diffusion sont autant d’actions qui amènent Le Pôle à développer des ateliers de pratiques artistiques envers l’ensemble des publics, sur une pluralité de lieux et de temps (scolaire et non scolaire) ainsi que des outils de transmission et d’apprentissage (petites formes, diffusion informelles d’extraits de pièces…). Afin de mener à bien ces projets, le Pôle met en place des partenariats avec des acteurs professionnels et des associations locales. L’ensemble des projets décrits ci-dessous prenant part dans cette stratégie de développement territorial et son maillage. Pour la saison 2018 et les saisons futures, des partenariats déjà en cours de réalisation vont se concrétiser (centres sociaux, associations diverses).

• Projet de médiation avec la MJC Calonne de Sedan – Hors EAC

Le Pôle Danse développe, sur l’année 2017-2018, un projet de médiation en partenariat avec la MJC Calonne de Sedan. Ce projet se construit autour de deux compagnies qui organisent 120 heures d’ateliers. Les participants aux ateliers sont invités tout au long de l’année à voir les spectacles des Compagnies avec lesquelles ils ont travaillé à la MJC Calonne de Sedan. Afin de développer une politique envers les public, Le Pôle soutien l’organisation d’une médiation en lien avec la diffusion. Les actions de médiation comme celles organisées par la MJC Calonne de Sedan en partenariat avec Le Pôle sont au centre de cette politique. Le Pôle favorise des actions de médiation au sein même des lieux de diffusion et sensibilise le public aux oeuvres présentées. Il est pour nous essentiel d’organiser ces formes d’accompagnements pour le développement des publics. L’élargissement de ce type de partenariat est donc fondamental. De ce fait, Le Pôle favorise les partenariats avec des structures pour consituer des ateliers et des diffusions afin de valoriser les oeuvres au delà de la pratique artistique.

Ce projet de médiation représente environ 120 heures d’interventions artistiques

En complément, comme nous l’avons dit plus haut, Le Pôle développe des actions vis-à-vie d’une diffusion sur les territoires et notament hors des lieux de diffusion habituels. Cela va permettre la consitution d’une réponse culturelle aux territoires périphériques qui ne sont pas désservis par les structures culturelles “traditionnelles” en déployant des actions de sensibilisation artistique. C’est en cela que le Pôle organise des restitutions de ces ateliers ou amène la venue d’artistes sur différents espaces territoriaux. D’ailleurs, tout au long de la saison, des petites formes diffusées seront organisés sur le territoire Ardennais. Elles sont créées autour de thématique diverses. Actuellement, le partenariat établi avec la ville de Sedan se traduit par des apports matériels (locaux, appartement) des apports en subventions indirectes (reprographie), et une coopération avec la MJC Calonne. En effet, nous collaborons dans l’élaboration de la programmation chorégraphique (« Saison de la danse ») ainsi que la mise en place d’actions de médiation (stage de danse et restitution). Les jeunes publics scolaires mais aussi non scolaires sont conviés à des stages gratuits, des restitutions publiques, des spectacles, des bords de scène, des actions de médiation en amont des spectacles… Ce type de partenariat constitue un modèle des relations à construire avec les structures culturelles autour de la diffusion et de la médiation des arts chorégraphiques.
Le Pôle favorise donc le déploiement des ateliers dans différents lieux et se donne un rôle central quant à la recherche de nouveaux publics via des actions de médiations plurielles. Ces dernières mêlant animation des lieux et développement des espaces de diffusion. C’est par ce rôle que les partenariats associatifs, professionnels et territoriaux sont réalisés en vue d’investir les différents espaces urbains et ruraux tout en structurant par la même notre action départemental. Les actions ci-dessous sont les exemples de cette approche…

La diversités des publics

Le Pôle Danse est ainsi un centre de ressources pour les arts chorégraphiques tant pour les collectivités territo-
riales que pour les professionnels du champ social et éducatif, le tissu associatif, les amateurs. Son équipe développe des partenariats en vue de favoriser la transmission du savoir chorégraphique par les livres, les expositions, les formats audiovisuels, musicaux, des ateliers de pratique ou encore des formes de restitutions diverses développées lors des résidences. Ces dernières sont le moyen de développer une panoplie d’actions en vue de proposer des formes de médiation et de sensibilisation pour différents publics prédéfinis (« initiés », amateurs, grand public parfois très éloigné des pratiques culturelles). Ces actions artistiques et culturelles développées par Le Pôle Danse des Ardennes sont principalement réalisées sous la forme d’ateliers de pratique artistique qui permettent un travail de fond sur les publics en leurs proposant des programmes complets.

• Une action orientée vers les habitants d’un quartier périphérique de Sedan :
le quartier Torcy

Ce projet est en cours de construction avec le centre social de Torcy de Sedan et s’inscrit dans un appel à projet mis en place par la DRAC. Cette opération s’inscrit par ailleurs dans un partenariat avec Ardenne Métrople (Contrat de ville). L’objectif est d’investir un quartier périphérique de la ville de Sedan afin de mettre en oeuvre des ateliers de pratique artistique puis des restitutions dans la ville de Sedan et notament à la MJC Calonne. Cela va permettre de développer un projet lié aux Arts chorégraphiques avec le public empéché puis de d’amener les participants (découverte, représentations) dans des structures de la ville de Sedan. Ce projet représente environ 42 heures d’interventions artistiques